Équipe

Marie-Chantal Fortin, MD, Ph.D., FRCP(c)

Dre. Marie-Chantal Fortin est néphrologue à la clinique de transplantation multi-organes du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), chercheuse au CRCHUM et professeure agrégée de clinique à la faculté de médecine de l’Université de Montréal.

Elle a complété une formation doctorale en bioéthique à l’Université de Montréal en 2008 pendant laquelle elle s’est intéressée aux représentations des transplanteurs français et québécois autour de la question du don entre vifs. En 2008, elle a bénéficié d’une bourse de formation postdoctorale de la Chaire Shire en néphrologie et en transplantation et régénération rénales de l’Université de Montréal qui lui a permis d’étudier la situation du don entre vifs au CHUM. Par ailleurs, Dre Fortin a participé à l’élaboration de lignes directrices de la Société Canadienne de Néphrologie et de la Société Canadienne de Transplantation sur la question du tourisme de transplantation. Elle a dirigé le volet bioéthique du groupe de recherche transdisciplinaire sur les prédicteurs de rejet financé par le FRSQ où l’on s’intéresse aux représentations de la transplantation d’organes dans la presse écrite québécoise et les écrits scientifiques. Dre Fortin est également récipiendaire d’une bourse salariale du Fonds de recherche du Québec– santé (FRQ–S) et du programme KRESCENT. Subventionné par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), ses travaux de recherche actuels portent sur la situation des receveurs du groupe O dans les programmes d’échange.

(Eng) Dr. Fortin is a transplant nephrologist at the Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), a researcher at the Research Center of the CHUM and an associate professor at the Faculty of Medicine of the Université de Montréal. She received her medical degree from the Université de Sherbrooke. She completed her nephrology residency at the Université de Montréal. She has completed a PhD in bioethics in 2008 at the Université de Montréal.

She is also a researcher within the Canadian National Transplant Research Program (CNTRP) and the co-leader of the Core 4 (the patient-researcher partnership platform). Her research interests are related to transplantation ethics and patient and researcher partnership in research and clinical care. She chairs the ethics committee of the Canadian Society of Transplantation and she is a member of the ethics committee of Transplant Québec, the Royal College of Physicians and Surgeons of Canada, the Canadian Blood Services andthe Collège des médecins du Québec. Finally, she is also a research scholar of the FRQS.

marie-chantal.fortin.med@ssss.gouv.qc.ca

Fabián A. Ballesteros Gallego a joint l’équipe en décembre 2014 à titre d’assistant de recherche pour collaborer aux projets de recherche dirigés par Dre Fortin. Avec une formation en médecine obtenue en Colombie, il a par la suite acquis une maîtrise en Sciences biomédicales option bioéthique à l’Université McGill, et il a complété sa formation académique de doctorat en bioéthique à l’Université de Montréal. Depuis son arrivée, par ses compétences relationnelles et sa formation académique, il a développé une expertise en recherche qualitative. Il soutient le développement du groupe de recherche comme coordonnateur.

fabian.ballesteros.chum@ssss.gouv.qc.ca

Aliya Affdal est candidate au doctorat en bioéthique à l’Université de Montréal, sous la supervision de Dr Vardit Ravitsky. Sa thèse utilise des méthodes de recherche mixtes pour étudier les questions éthiques, légales, sociales et politiques entourant l’oncofertilité, au Canada et en France. 

Elle est également directrice scientifique du Canadian Journal of Bioethics/Revue canadienne de bioéthique et consultante pour le comité d’éthique de Transplant Québec. Elle enseigne le cours « Bioéthique : origines, sens, pratiques » (BIE6000) aux Programmes de bioéthique de l’Université de Montréal.

aliya.affdal.chum@ssss.gouv.qc.ca

Marie-Françoise Malo est graduée d’un baccalauréat en biochimie et médecine moléculaire de l’Université de Montréal et du programme de génétique médicale de l’Université de Montréal. Elle s’intéresse principalement au lien entre la bioéthique et les politiques de santé et au développement des nouvelles technologies en santé. Actuellement au doctorat en bioéthique en co-tutelle entre l’Université de Montréal et Simon Fraser University en Colombie-Britannique, elle s’implique sur les projets du GRETO depuis quelques années maintenant à divers stades de la réalisation des projets. Ce qu’elle aime le plus? Le contact avec les patients, les patientes et leurs proches afin de mieux comprendre leur réalité par rapport à la greffe et à la transplantation. À l’extérieur du GRETO, elle est très impliquée et intéressée par la vulgarisation scientifique au Québec, et possède une émission de radio sur les ondes de CISM 89.3, Jimmy et Neutron.

marie-francoise.malo@umontreal.ca

Carina Sancho a complété un baccalauréat en biochimie et médecine moléculaire ainsi qu’en kinésiologie à l’Université de Montréal. Elle est maintenant candidate à la maîtrise en bioéthique à l’Université de Montréal sous la supervision de Dre Marie-Chantal Fortin. Son mémoire porte sur les enjeux éthiques reliés à l’utilisation de reins marginaux de donneurs décédés afin d’améliorer l’accès de patients âgés à la transplantation rénale préemptive.

carina.sancho@umontreal.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s